Dernières nouvelles
Accueil / WORK&MOVE CÔTE-D'OR / Les bienfaits des trajets entre le domicile et le bureau

Les bienfaits des trajets entre le domicile et le bureau

Pratique très largement démocratisée dû à l’apparition de la Covid-19, le télétravail concernait 24% des Français durant le premier confinement. Avec le télétravail, les habitudes ont changé, et le temps de trajet qui faisait office de pause n’existe plus.

Métro, boulot, dodo. En temps normal, nous n’apprécions pas le temps “perdu” pour nous rendre sur notre lieu de travail. Pourtant, ce chemin quotidien nous apporterait bien plus que ce que vous ne pensez, et sa disparition induite par le télétravail peut avoir des répercussions sur le corps et le mental.

Les bienfaits des trajets entre le domicile et le bureau

Pratique très largement démocratisée dû à l’apparition de la Covid-19, le télétravail concernait 24% des Français durant le premier confinement. Le télétravail a modifié nos habitudes de vie et le temps de trajet qui faisait office de pause n’existe plus.

Métro, boulot, dodo. En temps normal, nous n’apprécions pas le temps “perdu” pour nous rendre sur notre lieu de travail. Pourtant, ce chemin quotidien nous apporte bien plus que ce que vous ne pensez, et sa disparition induite par le télétravail peut avoir des répercussions sur le corps et le mental.

 

1. La lumière du jour

Sommeil, humeur, mémoire, capacités d’apprentissage, immunité… La liste des effets biologiques liés à la lumière ne cesse de s’allonger. “Une exposition à la lumière va augmenter la sécrétion de vitamine D, qui elle aussi contribue à la baisse des maladies cardio-vasculaires et du cancer”, commente le docteur Saldmann. 

 

2. Les déplacements actifs

Pour ceux qui effectuent le trajet à pied ou à vélo, le chemin parcouru permet évidemment de se dépenser physiquement. “À partir de 30 minutes d’exercice physique par jour sans s’arrêter, on baisse de 40% les risques de cancer, d’Alzheimer ou de maladies cardio-vasculaires”, prévient le cardiologue Frédéric Saldmann. “Une activité physique diminue le stress et le rythme cardiaque”, complète Claire Leconte, chronobiologiste. L’activité physique sécrète également une dose d’endorphines, hormone favorisant l’état du bien-être.

3. Une détox émotionnelle

Ce temps de trajet sert aussi de sas de compréhension, de parenthèse pour soi, avant d’arriver chez soi ou sur le lieu de son travail. “Le cerveau est habitué à cette soupape de décompression et ce temps permet une transition”, indique Christophe Haag, chercheur en psychologie sociale. La charge émotionnelle est constante ce qui, à terme, peut conduire à des troubles du sommeil ou encore de la concentration.

En raison de ce manque de transition, vie professionnelle et vie personnelle se confondent. 

4. La nature et son effet anxiolytique

Au-delà du simple aspect physique, traverser des parcs et/ou espaces verts sur le chemin du bureau, contribue au bien-être mental. “Voir de la verdure aura un effet régulateur et apaisant et va conduire à une baisse de la tension artérielle chez des personnes angoissées ou en colère”, explique Christophe Haag.

 

Quelques recommandations :

        • 5000 à 6000 pas par jour soit près de 4 km, c’est la distance à parcourir pour ressentir les bénéfices de la marche à pied ;
        • Les adultes âgés de 18 à 64 ans devraient pratiquer au moins 30 minutes / jour d’activité  d’intensité modérée à soutenue ;
        • L’activité d’endurance devrait être pratiquée par périodes d’au moins 10 minutes ;
        • Les déplacements actifs (marche, vélo, trottinette, rollers, etc.) contribuent aux recommandations hebdomadaires d’activité physique ;
        • En cas de télétravail, préférez une activité physique d’extérieure afin de séparer vie professionnelle / personnelle mais n’oubliez pas votre attestation de sortie (3h / jour dans un rayon de 20km).

A voir également

SQVT 2021 : Comment devenir acteur de sa santé en entreprise ?

Véritable lieu de vie de l’entreprise, une salle de repos bien aménagée favorise la productivité …